ARBRE D'ECOUTE /  Domaine de Chaumont sur Loire

Une installation vibrante et sonore :

Une invitation à renouer avec la figure poétique de la vibration végétale. Cette installation sonore et interactive immergée dans la végétation, nous invite à entrer en contact physique avec des réminiscences poétiques et sonores d’un grand tout vibrant et bienveillant.

Vue l’intensité des débats sur l’impact de la civilisation humaine sur notre environnement, notre société est en recherche d’un nouveau lien à la nature. Certains auteurs sont fascinés par de récentes recherches qui mettent en évidence des modes de communication de végétaux à la fois chimique et vibratoire. Ce n’est que récemment que la bio-acoustique a prouvé que certains végétaux communiquent par vibrations sonores en utilisant des moyens mécano-sensibles. Ces moyens de communication sont organisés en réseau pour que chaque individu reçoive et relaie l’information à la fois. Certains chercheurs considèrent que du niveau cellulaire aux phénomènes de communication par vibrations des végétaux, un grand tout vibratoire constitue un réseau de communication obéissant aux mêmes principes. Par extension, nous pouvons affirmer que nous sommes entourés de vibrations mécano-sensibles et que notre corps en est traversé de toute part.

Cette œuvre est une invitation à renouer avec la figure poétique de la vibration végétale. 

Il s’agit de créer un écosystème vibratoire révélant des vibrations mécano-sensibles des végétaux, inaudibles habituellement. Ces objets sont perçus comme des points de contacts vivants d’une vie vibratoire qui nous est révélée. Le dispositif sera ouvert à l’écoute de son environnement sonore et basé sur des cycles d’apparition de vibrations. En parcourant l’installation, le public est plongé dans un univers vibratoire autonome. Dès qu’il s’approchera des structures, le public entre dans la dimension tactile du projet. En parcourant tactilement les dessins interactifs de Sophie Lecomte, il peut ressentir les vibrations et interagir avec elles. C’est lors de cette interaction rapprochée qu’un univers musical apparaît, comme une partition que le public fera évoluer.

De la vibration au langage musical, chaque structure de l’installation diffuse des cycles de vibrations basés sur des vibrations de végétaux. L’installation entière diffuse et écoute en même temps son environnement, créant ainsi un immense effet de feed-back. Cette base sonore mouvante et imprévisible est la matière musicale première de l’installation.

La musique résonnante et fluide d’Alexandre Lévy, faite de captations d’instruments de percussions, de résonnances et harmoniques, donne en permanence naissance à cette poétique de la vibration.

"Abres d'Ecoute" lors de l'installation / Domaine de Chaumont sur Loire / Mai 2020

Musique et conception : Alexandre Lévy

Direction Artistique : Alexandre Lévy
Plasticienne : Sophie Lecomte
Percussions : Laurence Chave
RIM : Max Bruckert
Programmation pour la matière sonore / Logiciel FAUST : Yann Orlarey
Traitement numérique des images et des sculptures : Tiffanie Attali
Régie : David Thomas
Construction : Vincent Laforêt
Production : Florence Pégourié

Diffusion : Isabelle Chaigne

Production Cie aKousthéa en Co-production avec le Domaine de Chaumont-sur-Loire Avec le soutien spécial de Malakoff Médéric Humanis mais aussi de GRAME (centre de création musciale de Lyon), La Ferme du Buisson Scène Nationale de Marne la Vallée, Le Cube (Issy les Moulineaux), Abbaye de Noirlac (Cher), 99bis (oignies), Festival les Détours de Babel, Ministère de la Culture (DRAC Centre), Mairie d'Orléans, Conseil Général de Seine et Marne, du et CIDMA.

© 2016 aKousthea Cie