Saison 2018 / L'arbre à Frôler a été présenté à Lille et à Orléans

Installation "Arbre à frôler" jardin de l'hotel Groslot, Orléans

Pièce musicale "Trépidations" interprétée par Laurence Chave (complet)

Alexandre Lévy a proposé un arbre à frôler pour la rentrée  2018 à Orléans au jardin de l'Hotel Groslot dans le cadre du programme culturel "le règne végétal" du 29 septembre au 17 octobre 2018.

Cette installation interactive et sonore propose de traverser une expérience artistique et sensorielle. Ce dispositif immersif plonge le spectateur dans un univers sonore constitué de sons composés à partir de l'environnement naturel qui entoure l'installation. Telle une jungle musicale, l'installation donne au public, actif dans le dispositif, le rôle d'acteur/spectateur d'un environnement sonore sans cesse en mouvement. 

L'installation s'est accompagné de deux journées de performances musicales interprétées par Laurence CHAVE au marimba le samedi 29 septembre et par ses éléves de la classe de percussion du conservatoire d'Orléans à l'occasion de la fermeture de l'installation lors d'une promenade sonore.

Au Jardin Mosaic de lille Métropole, la compagnie aKousthéa a été invité à réaliser un Arbre à Frôler pour la saison 2018 du 6 mai au 4 novembre. Cette oeuvre a voulu mettre en avant la mosaique des peuples et des cultures installées dans le Nord en rendant hommage à leur patrimoine immatériel et notamment la musique.

Il propose une lecture contemporaine et musicale du patrimoine immatériel des populations immigrées qui se sont installées dans le Nord pas de calais tout au long du XXème siècle. Il invoque notamment la musique et les langues des régions d'origine au travers de réminescences sonores. Il invite le public à s'immerger dans cet univers intéractif et musical.    

L'Arbre à Frôler :

Une immersion interactive et sonore dans le végétal 

l'Arbre à frôler est présenté comme une invitation à traverser un dispositif interactif constitué de lianes végétales et interactives, conçues comme des extensions de l'environnement naturel qui les entourent. 

Immersion et Hybridation  

Nous proposons une expérience immersive au public, une traversée du végétal le rapprochant des sensations physiques du toucher à un univers sonore qui en révèle le caractère épidermique et fantasmagorique. 

L’arbre-sculpture propose un univers sonore et tactile référent autour de lui, véritables excroissances poétiques révélées par l’interactivité. Les matières sonores sont émises comme un champ sonore vivant que l’on  active par sa présence. Les matières végétales sont aussi choisies pour leur caractère tactile et créent un ensemble plastique cohérent faisant le lien entre matière à toucher et matière à entendre. Des univers animés par le public, chaque arbre (arbre In-situ et arbre-sculpture) a sa propre zone d’influence (tactile, sonore, interactive) qui s’hybride avec son environnement selon la fantaisie du public. L’expérience du son et du toucher révèle un dialogue d’univers qui se répondent, d’abord par zone, puis par croisement au centre du dispositif. Ainsi, les matières choisies pour telle ou telle zone se mêlent aux croisements, aux zones frontières, là où les autres lianes s’entrelacent. Le système retenu donne l’impression d’une pluie sonore bienfaisante, prolongeant la sensation de traversée du végétal.

L'Arbre à frôler : une adaptation aux environnements hôtes urbains ou naturels  : 

Cette installation peut se construire à partir d'une structure complètement nouvelle ou s'adosser à un arbre ou batiment existant telle qu'une serre par exemple.

 

Saison 2017 l'Arbre à Frôler au Jardin Anne FRANCK à PARIS (3eme) 

A l'occasion du Festival des Jardins du 23 septembre 2017, un arbre à Frôler a été installé sous la tonnelle du jardin s'intégrant à sa structure en métal.  Le public s'est plu à s'immerger dans ce dispositif interactif et sonore. 

Saison 2015 l'Arbre à frôler au Centre Tendrum de Tainan, Taiwan : 

Alexandre Levy a été invité dans le cadre d'une résidence artistique au Tendrum Center de Tainan à Taiwan afin de réaliser un arbre à frôler. Le dispositif est suspendu à un ficus au sein d'une ancienne structure industrielle. Cette oeuvre installée depuis Novembre 2015 et restera au centre pendant 3 ans.

Saison 2013 l'Arbre à Frôler présenté au Festival International des Jardins de Chaumont sur Loire, France  : 

Pour le Festival international des Jardins en 2013, le jardin à frôler a invité le public à être immergé dans un dispositif constitué d’un arbre sculpture prolongé de 1500 lianes végétales-interactives, et deux arbres « naturels » reliés ensemble à l’arbre-sculpture par un dispositif interactif.

Conception  et musique : Alexandre Lévy 

Conception plastique : Sophie Lecomte

Réalisation interactivité : Max Bruckert

Construction et régie : aKousthéa cie

Production cie aKousthéa en Co-production avec le Domaine de Chaumont-sur-Loire, GRAME, Ville de La Courneuve, La Ferme du Buisson Scène Nationale de Marne la Vallée Avec les soutiens  du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du  Conseil Général de Seine et Marne, du CNC et CIDMA.

© 2016 aKousthea Cie